Le sweat à capuche a envahi les dressings. Confortable, stylé, chaud… il s’adapte à tous les looks. Véritable caméléon de la mode, on le porte aussi bien avec un bas de survêtement qu’avec une jupe et des talons. Pas étonnant que le hoodie signature de chez PXP soit fièrement porté par les plus grands noms du rap français !

Apparu à la fin des années 1920 aux US, le sweat à capuche était initialement réservé aux ouvriers des entrepôts frigorifiques avant d’être repris par les sportifs qui l’enfilaient pour se réchauffer après une séance de sport. C’est d’ailleurs le célèbre boxeur Mohamed Ali qui l’aurait porté sur le devant de la scène. Quelques décennies plus tard, les rappeurs américains s’en sont emparés en en faisant par la même occasion le symbole des gangs. Pas étonnant, qu’encore aujourd’hui, certaines personnes gardent une mauvaise image de ce pull estampillé dans les mémoires pendant de nombreuses années « gangsta rap ».

Un sweat dans chaque vestiaire

Dans les années 1990, ce sont de grandes maisons de la mode telles que Ralph Lauren ou encore Tommy Hilfiger qui ont été les premières à détourner les codes du sweat à capuche pour le rendre « acceptable » aux yeux de tous. Devenu « preppy », le hoodie a commencé à envahir les vestiaires des modeurs y voyant un vêtement confortable et ultra-looké. Aujourd’hui pièce incontournable d’une mode urbaine bien pensée, elle est un casual qui s’est imposé dans la mode mainstream. Ados, femmes, hommes… quel que soit son style ou son âge on saura toujours l’associer. Pas étonnant donc que le sweat se porte aussi bien avec un pantalon fuselé et des mocassins pour les hommes que par-dessus une jupe longue et des escarpins pour les femmes ou bien, pour un total look streetwear et unisexe, avec un bas de jogging et des sneakers dernière génération. Look ultra-canon garanti et validé par grand nombre de figures du streetwear avec lesquels Project X Paris a collaboré !  

Les rappeurs, ces influenceurs

Très tôt les rappeurs ont associé leur art à des pièces de mode incontournables. Streetwear et rap forment depuis des décennies un duo indissociable ou rien n’est laissé au hasard. Bien au contraire, tout est millimétré et très chiadé et les looks pimpés à souhait. 

« La vérité, c’est que je ne sais pas comment on peut séparer la musique de la mode. Pour moi, ces deux arts ont toujours été profondément liés l’un à l’autre. C’est comme ça que toute ma génération a grandi… Je ne peux pas imaginer que l’un des deux existe sans être profondément influencé par l’autre », s’était exprimé Olivier Rousteing, directeur artistique de Balmain, lors de la fashion week de Paris 2021. Si cela était vrai pour les rappeurs US, les français ont eu plus de mal à afficher à leur début un style bien affirmé faisant souvent le choix de la sobriété. En cause ? Une volonté de la part des artistes de mettre l’accent sur leur musique et les textes mais aussi parce que le style musical a longtemps pâti d’une mauvaise notoriété. Les marques étaient donc frileuses à l’idée de s’associer aux rappeurs et de l’image que cela renverrait. Heureusement, après quelques années de maturation, le célèbre styliste est loin d’être le seul à voir les choses sous cet angle. Le vent a notamment tourné depuis que certains artistes américains, comme Pharrell Williams, ont peaufiné leur style et se sont rapprochés de grandes maisons de la mode telles que Louis Vuiton ou encore Dior pour les y aider. Une petite révolution qui a fait des émulations auprès des rappeurs français qui se sont sans doute sentis libérés et n’ont plus hésité à affirmer leur look. L’esthétisme fait désormais partie du process créatif global et leurs looks leur permettent ainsi de se différencier. 

Un ADN commun

Ce style musical, le plus écouté en France, rassemblent des milliers de fans et portent haut les valeurs de la mode urbaine. Tout comme PXP ! En effet, depuis ses débuts, notre marque numéro 1 du streetwear en France, souhaite démocratiser cette tendance venue de la rue. Marque inclusive, nos outfits s’adressent à tous sans distinction de sexe, d’âge, de style ou de couleurs de peau ! Parmi les pièces maîtresse et incontournable de notre collection, le sweat à capuche brodé d’une large signature Project X Paris sur la poitrine, logo iconique de la marque. Il a su s’adapter au fil des années et des saisons en faisant évoluer ses couleurs tout en gardant son caractère. Tantôt sobre avec des couleurs pastel ou sombres ou tantôt flashy avec des couleurs lumineuses comme l’orange, le jaune ou encore le rose. Autant de coloris qui permettent aux hommes et aux femmes de le porter fièrement. Vous ne serez donc sans doute pas étonné qu’on vous dise que c’est le modèle le plus vendu depuis la création de la marque ! 

Nouvelle vague

C’est sans doute tout cela qui a su séduire de nombreux rappeurs français, venant d’univers différents. En France, il ne fait aucun doute que PXP est la marque qui fédère le plus d’artistes.

Soso Maness, Bosh, Da Uzi, Bolemvn, Uzi, 1PLIKE140… Des stars montantes ou bien établies n’hésitent pas à s’afficher fièrement avec nos sweats à capuche ou encore nos accessoires tels que la casquette signature ou encore la sacoche. Lors de l’une de nos campagnes de shooting on a pu voir 1PLIKE140, l’un des précurseurs de la drill en France, porter l’ensemble de survêtement noir estampillé du logo blanc ou encore la chanteuse Rosinia, surnommée la princesse du 91, et qui s’est faite connaitre grâce à son compte Tik Tok, qui était sapée en total look PXP. Signe que Project X Paris continue d’attirer de plus en plus les regards et que la marque colle parfaitement à cet esprit urbain, notamment porté par le rap, l’artiste d’origine martiniquaise Kalash, disque d’or avec son album Tombolo, ou encore Gambino, pépite du rap français, ont accepté de poser pour l’une de nos toutes dernières campagnes ! On ne saurait être plus fier que des artistes au talent frais et percutant représente si bien notre marque ! 

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant