Caïd, La Casa de Papel : quand Project X Paris habille tes séries favorites !

Depuis quelques années, avec notamment l'arrivée de Netflix, la street se passionne pour les séries, en particulier les séries d'action inspirées de l'univers urbain, comme Caïd, Validé ou Casa De Papel. Votre marque Project X Paris ne pouvait pas passer à côté du phénomène : retour sur des collaborations très efficaces.

Avec l'arrivée de Netflix, pionnier dans le domaine des plate-formes de contenus avec des bibliothèques immenses, la série est un art qui s'est démocratisé très vite, prenant une place dans nos vies que personne n'aurait pu imaginer il y a 15 ans, quand on attendait d'être le vendredi soir pour avoir l'épisode de son feuilleton sur une chaîne hertzienne. Grâce à internet et à Netflix, des centaines de séries sont disponibles en intégralité, en quelques clics. Le nombre de séries produites a donc explosé, et les réalisateurs ont commencé à vouloir s'intéresser à la rue, l'univers urbain et tout ce qui touche à la culture urbaine. La Casa De Papel, puis, plus tard, la série Caïd ou encore la série Validé : la rue s'est invitée à l'écran, et c'est Project X Paris qui se charge de l'habiller les séries Netflix les plus street !

La Casa De Papel : les précurseurs

On ne pouvait évidemment pas passer à côté de ce gros succès, pour plusieurs raisons. Déjà parce que l'impact de cette série a été monstrueux, avec son état d'esprit rebelle affiché, hors des codes, qui a beaucoup parlé aux jeunes générations. La série aura même réussi à remettre au goût du jour la chanson culte « Bella Ciao », le chant des résistants italiens, et à en refaire un hit international, repris par des dizaines d'artistes, notamment en France par Gims ou Dadju (Artistes ayant également collaborés avec la marque de streetwear Project X Paris). C'est évidemment l'aspect novateur du scénario qui a séduit beaucoup de monde : un groupe d'anti-héros pas très homogène (et avec des noms de villes) va tenter de braquer la fabrique de la monnaie en Espagne, voilà le pitch de la saison 1. Aidés par Le Professeur, tête pensante du groupe, les braqueurs vont devoir prendre en otage tous les employés pendant de longues journées, tout en empêchant les forces de l'ordre d'intervenir, pour réaliser « le casse du siècle ». Voilà pour la présentation.

Si La Casa De Papel a su séduire, c'est aussi grâce à son aspect graphique et esthétique hyper travaillé, et pour ça que Project X Paris a décidé de collaborer avec cette série. Si vous voyez passer des photos de gens qui portent des sortes d'ensemble survêtement rouges, avec un sweat à capuche, c'est de là que vient leur inspiration. Ces « uniformes » ont un design inhabituel, mais simple et diablement efficace pour imposer sa patte et son style en marquant les esprits. C'est exactement cet état d'esprit que nous recherchons chez Project X Paris, ce côté extravagant et audacieux, parfaitement incarné par Denver, ou Jaime Lorente de son vrai nom (Découvrez toutes nos collaborations dont le célèbre DENVER). Le beau gosse bagarreur de la série, dont le charme fait succomber une des otages dans la première saison, a collaboré avec PXP et on peut dire que le sweat noir signature Project X Paris avec le logo brodé lui va à ravir.

Validé x Project X Paris, carton plein

On est obligé de parler d'une autre série à très, très gros succès également, et française qui plus est. Évidemment, il s'agit de « Validé », la série réalisée par l'inévitable Franck Gastambide et qui nous raconte l'histoire d'un jeune rappeur qui veut percer, mais se retrouve face à d'énormes obstacles, dans son quartier ou dans l'industrie. L'oeuvre a pu profiter d'une sortie pendant le premier confinement pour faire carton plein, avec les meilleures chiffres jamais enregistrés par Canal +, soit plus de 20 millions de visionnages. Évidemment, cette série est devenue un incontournable de ceux qui s'intéressent au rap et à la culture urbaine en général, car elle en est imprégnée. On peut même leur accorder le titre de précurseurs dans le domaine puisqu'il s'agit, en France, de la première série qui a pour sujet le rap game et la culture urbaine. C'est même aussi la première série française où l'action a lieu en banlieue, ou dans la rue, faisant apparaître à l'écran des visages qu'on n'avait pas l'habitude de voir jusqu'ici.

C'est d'ailleurs une des principales raisons qui font que Project X Paris a décidé de collaborer avec la série pour son univers streetwear : la présence de rappeurs, nouveaux venus ou stars confirmées, qu'on n'aurait jamais pu espérer voir ailleurs. On peut notamment parler de Hatik ou même de Bosh, passés du stade de rappeurs confidentiels à celui de vraies têtes d'affiche. La collaboration entre PXP et Bosh a d'ailleurs fait beaucoup de bruit, avec des pièces qui ont eu beaucoup de succès, que ce soit l'ensemble survêtement rouge, ou encore le sweat signature unisexe Project X Ceux qui ont l’œil vif auront même pu apercevoir quelques vêtements Project X à l'écran dans la série validé.

L'esprit de la série est exactement celui auquel veut être associé PXP : novateur, audacieux et original. Le tout supervisé par l’œil expérimenté de Franck Gastambide, réalisateur reconnu qui lui aussi est un baroudeur de la street et un enfant de la culture urbaine. Pour ceux qui ne le savent pas, il a commencé dans le cinéma en tant que dresseur de chiens, il prêtait ses bêtes pour le tournage de « Les Rivières Pourpres » en 2000 ou encore dans le clip culte « Pour Ceux », de la Mafia K1 Fry. On peut donc dire que ça fait longtemps qu'il est un acteur important de la culture urbaine, bien au-delà de ses comédies cultes comme « Pataya » ou encore « Les Kaïras ».

« Caïd », le petit nouveau très street et très punchy

On en arrive au nouveau venu dans le domaine des séries qui parlent de la rue ou du rap, « Caïd ». La série a été dévoilée le 10 mars 2021 sur Netflix, et là encore c'est une réussite, preuve supplémentaire de la demande qui augmente pour tous les produits culturels qui touchent aux cultures urbaines (séries, documentaires, reportages YouTube, …). La série se déroule à Marseille où Tony, jeune rappeur se voit envoyé par sa maison de disque un réalisateur (Franck) et un caméraman (Thomas) pour tourner un clip. Le but est de s'immerger dans le quotidien de Tony pour sortir un clip assez immersif et personnel. Sauf que rien ne se passera comme prévu : le rappeur est impliqué dans plusieurs histoires parfois assez louches, et une guerre des gangs va finir par éclater, dont le cameraman sera évidemment le témoin privilégié. Un parti-pris très audacieux pour la réalisation, qui fait mouche puisque l'intensité de la série vous transporte du début à la fin sans jamais vous ennuyer.

La street est donc le décor principal de « Caïd » et forcément, les réalisateurs Ange Basterga et Nicolas Lopez ont laissé la part belle au streetwear marseillais. Un style coloré, totalement décomplexé, où se mélangent maillots et survêtements de football avec les plus beaux hoodies, ou même des chemises ouvertes à la Tony Montana. Mais aussi quelques pièces plus spécifiques,  comme le sac poitrine Project X Paris, un must-have incontournable pour les baroudeurs de la street. Des accessoires PXP iconiques remis au goût du jour par votre marque préférée, une série d’accessoires avec une classe folle. Le tout pour une série très rythmée, qui est probablement la plus « street » mais également la plus réaliste des trois œuvres dont on vous parle aujourd'hui.

Project X Paris, qui sommes-nous ?

Project X Paris, c'est une marque qui s'est imposée dans le domaine du streetwear depuis 2015. La marque est devenue incontournable, et s'est même exportée à l'internationale grâce à de grands nom de la culture urbaine (Gunna, Post Malone, Jason Derulo, Riyad Mahrez, Neymar). Aujourd'hui, PXP compte plus de 30 boutiques à travers le monde, et plus de 1500 revendeurs officiels.

Produit ajouté aux favoris