Kalash collabore avec Project X Paris

Si on devait choisir 10 chansons qui ont marqué le rap game ces dix dernières années, Kalash serait présent dans le top. Avec "Mwaka Moon", il a explosé les charts. Mais sa carrière est beaucoup plus riche et longue que ce simple succès, l'artiste a réussi à s'imposer comme une référence mondiale, notamment dans le dancehall. Il est aussi une des personnalités les plus stylées du game et ça, chez Project X Paris, on adore ! 

Kalash, idole antillaise

Longtemps le son des Antilles aura souffert d'un manque de visibilité dans l'Hexagone. Même aux Antilles, les médias ne reflétaient pas forcément la diversité musicale présente sur place, et en métropole le dancehall notamment est longtemps resté confidentiel. Si les communautés antillaises ont évidemment toujours été connectées avec ce qui se passait sur place, le reste de la population n'était pas forcément au courant. Jusqu'à l'explosion d'Admiral T. Au milieu des années 2000, la star Guadeloupéenne connaît un succès incroyable avec une musique, très influencée par le dancehall et le reggae, où l'identité Antillaise est omniprésente. Il arrive même à transformer en hits des morceaux sur lesquels il chante en créole, une langue peu maîtrisée en métropole. Son succès dépasse même largement les frontières françaises ou antillaises, et a ouvert la voie à ce qui allait suivre. Et ce qui a suivi, peu de temps après, c'est le phénomène Kalash. Évidemment très marqué et très inspiré par la musique de la star, Kalash s'est lancé dans la musique au début des années 2010.

Une carrière pas forcément naturelle, pour celui qui est fils d'un professeur de philosophie, et élevé dans un cadre très religieux, en ayant fréquenté quasiment que des établissements religieux pendant toute sa scolarité. Mais le père de Kalash était aussi mélomane et fan de Lenny Kravitz, tout comme son fils. Et au vu de la suite de sa carrière, on imagine que Kalash s'est beaucoup inspiré notamment du sens du style de Lenny, de ce côté showman, qui brille, en étant généreux avec le public. Il commence à faire ses armes dans le dancehall en 2003, il y a presque 20 ans déjà, alors qu'il n'est pas majeur. Il sort un premier album en 2010, et commence à avoir une véritable visibilité localement. Puis en 2013, il sort un second album, sur lequel figurera un featuring avec la légende Admiral T. Une consécration en soi mais Kalash ne vas pas s'arrêter là. Son single "Bando" avec des vibes très gangsta va faire un carton jusqu'en France, pareil pour l'album qui a suivi, "Kaos". 

Cette fois, il y a deux featurings avec Booba, qui signera l'artiste sur son label, et le disque d'or sera atteint en moins de deux mois. Une grosse performance, mais ça n'est rien à côté du raz-de-marée qui va suivre. Ce tsunami, il s'appelle "Mwaka Moon" et il emportera toute la concurrence sur son passage. Avec cet album, Kalash va réussir à imposer une véritable patte musicale, en se baladant entre chant et rap, le tout en utilisant très peu l'autotune, car il a la chance de très bien chanter. Même graphiquement, les clips sont des gifles, qu'il s'agisse du single "Mwaka Moon" ou du clip du morceau "Y en a vla", extrêmement beau lui aussi. Avec ce projet Kalash atteint un véritable statut de star et depuis, il laisse libre court à sa créativité avec deux albums, "Diamond Rock" en 2019 et "Tombolo", sorti en avril 2022. Des projets dans lesquels l'artiste a multiplié les feats, avec toutes les têtes d'affiche du game, notamment Gazo, Damso, ou encore Wejdene. Il va là où on ne l'attend pas, et continue de surprendre et de se diversifier à chaque sortie. Et ça, chez Project X, on adore!

Kalash & PXP : 100% stylé

Visuellement, Kalash a franchi des caps à chaque projet, avec des outfits toujours plus stylés et toujours plus originaux. Le tout en gardant une image très street, même lorsqu'il a eu la possibilité de défiler pour la marque Blue Marble lors de la Fashion Week en 2020. Forcément, ça colle bien avec l'image de notre marque et on était donc ravis de pouvoir faire cette collaboration avec lui. Il s'est parfaitement prêté au jeu, ayant déjà pas mal d'expérience dans le domaine, ça a été plutôt facile dès la première tenue. Une tenue issue de la capsule 90's, avec des vêtements bicolores à bande qui donnent un style à la fois sobre et classe. Une veste blanche à bandes marrons, avec un logo stylisé et un design à l’ancienne très épuré, avec un pantalon bicolore à empiècements, qui reprend les mêmes couleurs pour les bandes. Le tout porté avec des sneakers blanches et quelques bijoux, ça donne une allure folle. Pareil pour la veste oversize style universitaire avec écussons brodés, là aussi d'inspiration 90's, avec une couleur marron qui est très efficace. Surtout, ça colle très bien avec l'ambiance du décor, sorte de garage undergound, avec un cercle de bougies au sol qui rajoute un côté un peu mystique. Et pour le côté baroudeur, on a amené ce petit quad Apollo Sano Predator au look bien agressif.

Kalash a le sens du détail, car avec sa veste, il a tenu à rajouter une sacoche PXP en bandoulière, ce qui renforce un peu plus le côté street. On est ensuite allés vers quelque chose d'encore plus américain dans les influences, avec la capsule Universitaire, inspirée des vêtements portés par les étudiants américains aux couleurs de leur campus. Dans un décor plus musical, avec un fond blanc et des enceintes empilées un peu partout, Kalash a parfaitement porté l'ensemble universitaire aux couleurs blanches et vertes. Un bas de jogging universitaire à bandes en blanc et vert pour le bas, et un sweat à capuche universitaire aux mêmes couleurs, avec un gros « P » central en guise de logo. On rajoute une paire de lunettes de soleil pour l'attitude, puis on finalise le tout avec une pièce marquante visuellement, la veste oversize matelassée universitaire, aux mêmes couleurs. Et on obtient un outif parfait, qui rend hommage à des pièces emblématiques du streetwear. 

Même décor pour la dernière partie du shooting, mais les couleurs, elles, vont changer ! Place au noir hivernal et aux tenues un peu plus sombres, avec ce grand classique qu'est l'outfit Signature Project X Paris. Notre tenue emblématique, si on peut le dire ainsi, celle qui continue de nous faire connaître et Kalash la porte en toute simplicité mais avec beaucoup de style. Un hoodie signature PXP noir pour le haut, un bas de jogging signature noir pour le bas, avec une montre et une gourmette assez brillantes pour la touche de lumière, et là encore, c'est un sans faute. On s'est même permis de tenter quelque chose en rajoutant un gilet matelassé issu de la capsule « Drill & Drip », une de nos dernières sorties, qui fait la part belle aux vêtements d'hiver appréciés des drilleurs. Le tout, porté avec une cagoule, évidemment, outil indispensable à tous ceux qui sont dans la drill. Bref, un excellent moment passé avec Kalash, qui a fait le taff pour nous fournir de très beaux clichés. On espère pouvoir renouveler cette collaboration dans un futur très proche, car on sent qu'il adore la sape et on ne pouvait donc pas rêver mieux comme égérie PXP. On lui souhaite le meilleur pour la suite de sa carrière, qui s'annonce incroyable.

QUI SOMMES-NOUS ?

Project X Paris est le pari de deux jeunes designers français d'associer l'art de vivre urbain aux tendances actuelles. C'est un savoureux mélange entre mode, culture et minimalisme. Alliant Lifestyle et streetwear, la jeune marque née en 2015 a su conquérir les plus grandes villes telles que Dubaï, Berlin, Londres ou encore Los Angeles avant de s'installer à Paris.

Pour découvrir toutes les informations sur toutes nos collab en avant première : 

#STAYCONNECTED 

Produit ajouté aux favoris