Kodes collabore avec Project X Paris

Le 91 est clairement redevenu une capitale du rap français et a une énergie bien à lui, qui a été distillée dans le monde entier par Niska, Koba la D, et aujourd'hui par tous les artistes du Bat 7, comme Kodes. Le rappeur est en pleine explosion depuis quelques années, et chez PXP est heureux de pouvoir collaborer avec lui !

Du « Bat 7 » au top des charts

Existe-t-il aujourd'hui un département plus influent dans le rap français que le 91 ? Pas sûr. Si le 92, le 93 ou encore le 94 ont tous eu leur heure de gloire, aujourd'hui c'est bien le 91 qui semble créer les tendances. Non pas qu'ils étaient un peu en retard par le passé : Ol Kainry, Diam's ou encore Sinik ont évidemment tous marqué leur époque. Mais depuis l’ascension fulgurante de PNL ou de Niska, au milieu des années 2010, les choses ont pris une ampleur folle. Non seulement les rappeurs du département dominaient les charts, mais en plus ils apportaient aussi de nouvelles vibes musicales et un nouveau vocabulaire qui seront repris par tout le game. Boostée par toute cette énergie, une nouvelle génération d'artistes a rapidement émergé, notamment à Évry et plus précisément du côté du Parc aux Lièvres, un quartier de la ville avec une réputation assez agitée. Cette génération, c'est « L’Équipe du Bat 7 », nommée ainsi en référence au numéro de leur bâtiment dans la cité. Un bâtiment où il s'est visiblement passé pas mal de choses, si on écoute les textes des rappeurs de l'équipe. Parmi cette bande de potes, on retrouve de très gros noms comme Koba La D, évidemment, Shotas et Kaflo, mais aussi Bolémvn, Keusty, Chicaille Argenté, Zeze, et Kodes, qui ont rejoint les potos pour l'aventure 7 Binks.

Parmi l'équipe, forcément, certains artistes se détachent : Koba la D, la superstar, Bolémvn, le plus imprévisible, mais aussi Kodes, peut-être le plus agressif, le plus kickeur. Il faut dire que le rappeur a eu le temps de faire ses classes, notamment dans son premier groupe, Mafia Spartiate. Une aventure qui aura accouché d'un album, « 7 Vie là », en 2018, avant le lancement d'une série de freestyles en solo qui vont le faire exploser : « Méchant ». Le ton est donné et Kodes cultive dans sa musique une image de mauvais garçon assez remuant, très énergique et qu'il ne faut pas venir embêter. A ses débuts, on sent que Kodes est très influencé par la musique de Niska, notamment en termes de flow, de manière de poser sur l'instru, d'attitude, mais il s'est très vite diversifié et il offre aujourd'hui une palette musicale vraiment très élargie. Ça n'est d'ailleurs pas un hasard, car les artistes du Parc aux Lièvres ont tous beaucoup travaillé leurs mélodies, en apportant des sonorités qu'on n'avait jamais entendues ailleurs, jusque dans leurs voix. Avec tous ces outils, l'artiste commence à avoir une sacrée discographie.

Fraichement arrivé dans le rap game, la carrière de Kodes est déjà bien remplie : un album avec la Mafia Spartiate, donc, 3 albums avec le 7Binks, mais aussi deux albums solo,  « La B » et « Avoir & Être », sortis en 2020 et 2021. Le troisième projet solo ne devrait d'ailleurs pas tarder à arriver, car le rappeur est en ce moment en train de sortir de nouveaux morceaux. L'artiste est un bourreau de travail et sait que l'heure est venue pour lui de prendre la reconnaissance qu'il mérite en solo, celle d'un artiste du 91 solidement implanté et qui a su marquer le game à son échelle, avec des séances de kickage très qualitatives et des morceaux beaucoup plus mélodieux. Sa polyvalence ne s'arrête pas au micro, et c'est d'ailleurs pour ça qu'on a voulu collaborer avec lui chez Project X Paris. Le rappeur a un style, une attitude extravagante et maitrise également ses classiques.

Kodes & PXP, la collab' estivale

Si longtemps le streetwear, inspiré par l'univers New-yorkais, a été un style vestimentaire plutôt hivernal, les choses ont bien changé depuis, heureusement, et on a pu aller vers des pièces plus légères et des couleurs plus chaleureuses. C'est dans cette direction beaucoup plus estivale qu'on est allé avec Kodes. Avec lui, ça s'est passé comme sur des roulettes, pendant un shooting d'anthologie. On tient à saluer l'inventivité de nos designers et graphistes, qui ont trouvé deux ambiances différentes qui collent très bien à l'attitude de l'artiste et à la collection actuelle. La première est en extérieur, et on retrouve Kodes avec une magnifique Ferrari F8 Tributo Spyder, avec des tenues forcément un peu bling-bling,un pu exubérante. Comme l'ensemble issu de la capsule Springbreak, avec le short imprimé tropical et la chemise décontractée aux mêmes couleurs. Le tout porté avec une casquette, une paire de lunettes, une jolie montre et une chaîne au pendentif imposant, bref, une tenue détente mais qui attire l’œil !

Un combo qui va évidemment à ravir au rappeur, lui qui a une personnalité plutôt exubérante dans ses textes, et ça colle bien au combo Ferrari + tenue d'été à mi-chemin entre la tenue très street et très « Miami ». Autre exemple, la deuxième tenue Springbreak, avec cette fois un ensemble composé d'un t-shirt avec en motif le logo dégradé arc-en-ciel, et d'un short avec lui aussi un motif logo dégradé arc-en-ciel, le tout sur fond noir. Là encore, on reste dans cette idée de tenue street d'été, avec la petite touche de luxe au niveau de la chaîne et la montre. Mais Kodes est également très stylé dans une ambiance un peu plus sombre, moins ensoleillée et moins colorée. On a pu observer ça lors de la deuxième partie du shooting, en intérieur, sous un hangar avec des éclairages retravaillés par nos soins. Et cerise sur le gâteau : le petit avion quadriplace, le Robin DR 400, pour donner un côté un peu plus noble à ce hangar très street. Là a encore, le rappeur s'en sort à merveille, quelle que soit la tenue, même la plus originale : un ensemble issu de la capsule Bandana, avec un short et un hoodie avec motif bandana, pour un rendu très réussi. 

Comme on le voit avec le sweat Bandana, Kodes est donc aussi à l'aise avec des pièces plus hivernales, mais comme on est en plein dans les beaux jours, on a tenu à lui faire tester un incontournable de cette saison Été 2022 : la capsule Patchwork. Une capsule qui est basée sur la superposition de blocs de couleurs pour donner un effet patchwork plutôt doux et très stylé. On a fait essayé un ensemble couleur beige à l'artiste, toujours dans ce hangar avec l'avion. A la vue des photos, on peut dire que c'est une réussite et la tenue s'accorde parfaitement au cadre, et même aux bandes présentes sur l'avion. Cet ensemble est plutôt simple mais il est très efficace : un short uni beige avec un double logo en broderie, et l'inévitable chemise à blocs de couleurs « Patchwork », portée au dessus d'un débardeur blanc à logo brodé et une paire de sneakers noires, et le tour est joué. La facilité du rappeur à s'adapter à différentes tenues très street et parfois très osées est vraiment un bonheur et chez Project X Paris, on est ravi d'avoir pu réaliser cette collaboration dans un cadre aussi propice. En espérant pouvoir remettre ça bientôt, peut-être pour une collab' plus hivernale !

QUI SOMMES-NOUS ?

La marque Project X Paris a été fondée en 2015 par deux designers français qui ont voulu associer l'art de vivre urbain aux tendances de la haute couture actuelle. Alliant lifestyle et streetwear, la jeune marque a su conquérir les plus grandes villes comme Londres ou Dubaï et continue aujourd'hui de s'étendre sur tout le territoire français, avec de plus en plus de boutiques.

Pour découvrir toutes les informations sur toutes nos collab en avant première : 

#STAYCONNECTED 

Produit ajouté aux favoris