Le temps des chanteuses de RnB invitées pour faire les refrains est terminé. Ces dernières années, une nouvelle génération d'artistes féminines est bien décidées à montrer qu'elles aussi savent jouer les premiers rôles dans l’industrie de la musique urbaine, tout en gardant une image bien moins sage et lissée que dans le passé. Une génération sans compromis dont Ronisia fait partie, une jeune artiste aux facettes multiples et au CV déjà bien rempli.

Un parcours admirable

Tout ne s'est pas fait dans la facilité pour les femmes dans la musique urbaine en France. S'il y a toujours eu des artistes féminines, même dans les débuts du rap français, leur place était souvent derrière, à l'ombre du succès et des médias. Insensibilisées, elles ont dû attendre Diam's pour qu'enfin l'une d'entre elle éclate au grand jour. Mais ce n'est que bien plus tard que l'industrie a acceptée qu'elles mettent en avant leur part de féminité, qu'elles puissent se servir de leur côté sexy comme une arme ou même qu'elles aient le droit de faire de l'egotrip dans leur musique, exercice assez arrogant longtemps réservé aux hommes. Heureusement, en 2022 les barrières semblent en train de voler en éclats et de nombreuses artistes s'engouffrent dans la brèche ouverte par Aya Nakamura, vers une musique décomplexée, naturelle, parfois très crue, parfois très girly. Ronisia fait partie de cette nouvelle génération, et c'est une de celles qui s'en sort le mieux avec une petite vingtaine de clips sur Youtube dépassant le million de vues, et de nombreuses certifications pour plusieurs singles. 

Si la jeune chanteuse s'en sort aussi bien, c'est tout sauf un hasard. Pour commencer, elle vient de Grigny, une ville très connue en France notamment pour ses quartiers populaires dont sont issus de nombreux artistes ou sportifs de haut niveau. Le 91, plus globalement, est un véritable réservoir de talents et un véritable émulation artistique et culturelle y a pris place depuis de nombreuses années. Ronisia, d'origine cap-verdienne, n'a même pas encore 23 ans mais elle a un CV très solide et vient d'ailleurs de dévoiler cette année son premier véritable album solo, sobrement intitulé « Ronisia ». Si elle débute la musique officiellement en 2019, c'est l'année suivante qu'elle se fait connaître avec le carton de son single « Atterrissage ». Un morceau qui est devenu viral en très peu de temps sur les réseaux sociaux, notamment TikTok, un challenge en hommage au morceau était même en top tendance pendant un bon moment. Il est difficile d'enchaîner après un succès aussi brutal, les gens vous attendent au tournant et on peut rapidement tomber dans le piège de vouloir reproduire cette formule à succès. Mais la chanteuse a su se diversifier rapidement et montrer qu'elle était polyvalente.

Depuis ses débuts, les featurings avec les grosses pointures du rap français ou de la musique se sont multipliés, comme avec Ninho, par exemple, Tiakola, mais aussi Joé Dwèt Filé, Dadju, Imen ES et bien d'autres encore. Incarnant un personnage de jeune businesswoman déterminée, avec un charme fou, qui ne se laissera pas distraire par les bassesses de certains hommes, elle a un côté « bad girl » très attachant. Elle a montré également qu'elle maîtrisait très bien les codes de la communication moderne, avec un compte Instagram bien fourni et régulièrement mis à jour. Et après ce premier album qui est enfin sorti, on espère la voir à nouveau multiplier les collaborations dans un avenir proche. Avec ses mélodies afro-caribéennes, Ronisia a un potentiel incroyable pour faire traverser les frontières à sa musique, mais la maîtrise de son image peut aussi lui ouvrir des portes inattendues.

La collaboration PXP & Ronisia

Chez Project X Paris, on a un petit faible pour les personnalités affirmées, comme on a pu le voir avec nos différentes collaborations. Celle avec Ronisia ne fait pas exception à la règle. Mais notre travail a été grandement facilité par l'aisance de la chanteuse face à l'objectif. Une véritable mannequin pro, qui se ballade parfaitement entre des tenues très street et d'autres plus élégantes pour notre plus grand bonheur. On parlait plus haut de maîtrise de son image, on est en plein dedans et ce dès la première tenue. Il s'agit d'une panoplie inspirée par la capsule « Patchwork » et dominé par les couleurs et les textures du jean et du denim. Un combo pas évident à porter mais la chanteuse s'en sort à merveille, avec un sourire qui ferait fondre n'importe qui. En haut on a un blouson empiècements denim bleu, une veste en jean retravaillée par nos designers. Le tout porté par dessus un t-shirt blanc avec un logo assez discret. En bas, un pantalon qui ressemble à un jean mais qui est en fait élastique, pour plus d'aisance et là aussi on retrouve les empiècements et le style denim, le tout avec une jolie paire de sneakers noires.

Après cette première tenue très originale mais efficace, on a un peu insisté sur la capsule « Patchwork », conscients qu'on pouvait encore puiser dans le potentiel de Ronisia pour sublimer les pièces. Ça a été le cas avec cette chemise à blocs de couleurs beige portée avec un joli crop top blanc, un pantalon beige style cargo, une paire de sneakers claires cette fois, pour mieux coller à l'ambiance, et une batte de base-ball, ce qui lui confère un côté « Bad Girl » déjà bien exploité dans certaines de ses chansons. Avec des pièces qui peuvent être compliquées à porter, la chanteuse arrive à dégager énormément de choses et s'adapte parfaitement à la tenue et à l'ambiance, et cette tenue est peut-être la plus réussie du shooting.

Même si la troisième vaut le détour, car cette fois, terminé le côté « bad girl » assez street et place à une tenue beaucoup plus girly, chic. Mais même dans une tenue plus classique, Ronisia continue d'étonner et de séduire avec cette fois des vêtements qui pourraient parfaitement être portés en soirée. Avec sa robe moulante à ouverture poitrine, de couleur noire, la chanteuse risque d'attirer tous les regards avec les courbes de sa silhouette mises en valeur par ce côté moulant. Petite touche de coquetterie indispensable, le sac à main noir avec effet cuir de crocodile, ainsi que des baskets noires pour compléter la panoplie avec un effet d'ensemble vraiment très réussi. On espère remettre ça très rapidement avec la chanteuse car comme vous l'avez vu, elle tape la pose comme personne et n'a pas besoin d'en faire beaucoup pour rendre une tenue incroyablement efficace !

Produit ajouté aux favoris