Si Sevran est devenue, en à peu près 5 ans, une des capitales du rap français, la rappeur DA Uzi n'y est pas étranger. Avec ses textes sincères, sa plume d'écorché vif, l'émotion et l'intensité qu'il met dans ses morceaux, il a su toucher au cœur les fans de rap authentique. Celui qui a déjà vécu 1000 vies à seulement 30 ans continue sa success story, il a même collaboré avec Project X Paris !

DA Uzi, vrai de vrai

Il y a dix ans, les rares fois où on entendait parler de Sevran dans les médias, c'était pour des histoires de faits divers, histoire de bien appuyer le discours anxiogène sur « les banlieues ». Mais depuis, Kaaris est passé par là, avec son explosion au niveau national, emmenant dans son sillage tout un tas de rappeurs sevranais doués et ambitieux, qui avaient envie de montrer au monde qu'à Sevran, ça rappe, et ça rappe fort ! Maes, 13 Block, Kalash Criminel ou encore DA Uzi, les stars du game venant de la ville du 93 sont nombreuses. Que des artistes particuliers, avec des personnalités fortes, du charisme. Mais DA Uzi a quelque chose en plus: ce côté hyper sincère, très authentique jusqu'à parfois mettre l'auditeur mal à l'aise par sa franchise, avec une énergie d'écorché vif qui transparaît dans presque chaque morceau. C'est d'ailleurs un peu la marque de fabrique du rappeur. S'il est dans le game depuis longtemps, il a mis du temps avant de se mettre sérieusement dans le rap, lui qui a eu une jeunesse un peu chaotique. Doué pour le ballon rond, mais aussi pour le charbon, c'est en 2017 que le rappeur a commencé à faire beaucoup parler de lui, à travers une série de freestyles publiés sur Youtube, « La D en Personne ». 

Une série de freestyles dont les clips sont tournés pour la plupart en bas des bâtiments sevranais, là où DA Uzi a usé ses semelles sur l'asphalte. Il nous parle de son quotidien, des embrouilles, de la jalousie, de la débrouille, des policiers agressifs, avec une sincérité, un réalisme et un côté « brut » vraiment très efficaces. Autre point particulier, le rappeur n'hésite pas à rapper en criant, avec une voix qui porte bien de base, ce qui lui donne à la fois un côté très écorché vif, mais aussi un peu « fou », un peu « possédé » au micro. Tout ce cocktail fait qu'il détonne, ne ressemble à aucun autre artiste et donc il marque les esprits. Il a pourtant eu du mal à se mettre pleinement dans la musique, car, comme il le rappait dans « Rentre dans le Cercle », « à l'ancienne j'avais honte d'être un rappeur, demain j'suis fier si ça paye le loyer d'ma mère ». 5 ans plus tard, on imagine qu'il est fier : des clips à plusieurs millions de vues, des centaines de milliers de gens qui le suivent sur les réseaux, un véritable statut dans le game, on peut dire que la success story est belle, pour celui qui avait intégré un centre de préformation pour devenir pro en football, avant d'être éjecté, car trop dribbleur aux goûts de son coach.

DA Uzi, s'il n'a pas soulevé le Ballon d'Or, a plusieurs disques d'or, et même de platine à son actif. Car depuis 2017 il a bien bossé : 5 albums, avec notamment « Mexico » qui avait très bien fonctionné, mais aussi « Vrai 2 Vrai » en 2021, et cette année il a dévoilé son dernier projet en date, « Le Chemin des braves », en avril. Un disque sur lequel on retrouve gros featurings (Naps, Lacrim, Gazo, Ninho, OldPee), mais sur lequel il a encore plus poussé son travail musical. Si on a toujours droit aux morceaux « spécial DA Uzi », on a aussi des titres beaucoup plus mélodieux, que ce soit dans les instrus ou dans la voix. Car le rappeur, qui semble être désormais un peu plus apaisé et confiant dans son rôle d'artiste, a fait évolué son image. Souriant, accessible, avec énormément de choses à raconter en interview, notamment son amour des voyages en solo, il est véritablement en train de prendre une nouvelle envergure. Et ça, chez Project X Paris, ça nous intéresse beaucoup forcément !

La collab DA Uzi & PXP

S'il garde toujours son étiquette 100% street, le rappeur n'hésite pas à se mettre un peu plus en scène, à se livrer un peu plus. Quand l'occasion s'est présentée pour nous de travailler avec lui, on a immédiatement sauté sur l'occasion de lui faire porter nos outfits streetwear les plus ambitieux, les plus street. On peut déjà dire qu'il s'agit d'un de nos meilleurs shootings de 2022, car DA Uzi a cette énergie qui vient tout droit de la rue, il est donc le mieux placé pour porter ce genre de pièces avec la bonne attitude. Comme la tenue issue de la capsule « Graffiti », avec son dégradé de couleur qui va du violet au bleu / vert, et un ensemble veste à capuche + bas de jogging des plus streets et des plus efficaces. Le tout, porté avec une montre brillante mais qui reste discrète, et une paire de sneakers blanches, le grand classique, un sans faute. Petit détail qui tue, la cargaison du bolide allemand, dont le coffre est rempli de claquettes Project X Paris, pièce très tendance depuis quelques saisons déjà.

Puisqu'on était dans le graffiti, on en a profité pour lui faire essayer la capsule « Underground », qui  a la particularité de présenter des imprimés dans un style street-art sur les vêtements. Cette fois encore, DA Uzi a mis l'ensemble, et cette fois encore, ça tue ! La tenue est dingue, avec le sweat à capuche oversize, le bas de jogging imprimé street art, en noir pour garder un côté un peu street et sombre, vraiment une réussite. Et comme on est dans le sombre, on est aussi obligés de vous parler de la tenue « Waffle », elle aussi très efficace sur le rappeur. Un ensemble tout en velours gaufré, d'où le nom de la capsule. Les logos PXP qui parsèment les tissus donnent l'impression d'avoir été imprimés au fer rouge, ou via une machine à gaufres, avec un tissu qui donne un aspect un peu « brillant » à cet ensemble très noir. Avec son hoodie et son pantalon de survêtement homme, tout en gardant sa montre et ses sneakers blanches, ça donne une tenue très street et vraiment réussie.

Mais DA Uzi porte aussi très bien les ensembles plus clairs et un peu plus joyeux dans les teintes. C'est d'ailleurs peut-être la partie la plus réussie du shooting et on peut dire merci aux graphistes et aux photographes qui ont bossé sur cette ambiance « casier + BMX Kaki », les images ont vraiment un rendu incroyable. Dans un local qui a été aménagé en vestiaire + garage (avec les roues de voitures), on retrouve le rappeur dans un incroyable ensemble Signature de couleur verte qui lui va à merveille. Ça n'est pourtant pas forcément la couleur la plus répandue ou la plus protée, mais elle est à la fois très simple, très épurée et très street. L'ensemble hoodie signature + bas de jogging fait partie de nos plus grands succès et on est très heureux de le voir aussi bien porté par le rappeur de Sevran. On lui souhaite plein de bonnes choses pour la suite de sa carrière, on a d'ailleurs aucun doute : vu l'énergie qu'a DA Uzi, quand il rappe, en interview ou quand il prend la pause devant l'objectif, vous risquez d'entendre parler de lui pendant encore longtemps !

Produit ajouté aux favoris